Étiquettes

,

« Il ne faut pas que tu t’imagines qu’aucune vertu existe sans peine, mais certaines vertus ont besoin d’un aiguillon et d’autres d’un frein. De même qu’un corps doit être retenu dans une pente et poussé dans une montée, de même certaines vertus sont sur une pente descendante, d’autres sur une montée.  Y a-t-il le moindre doute  que la faculté d’endurer, le courage, la persévérance s’élèvent, font effort, luttent et de même pour toute vertu qui’ s’oppose aux difficultés et qui force le destin, N’est-il pas également manifeste que c’est sur une descente que vont la libéralité, la tempérance, la douceur ? Dans le cas de ces dernières, nous retenons notre âme pour qu’elle ne glisse pas en avant, dans le cas des premières nous l’exhortons et la poussons avec la dernière énergie. »

Sénèque, La vie heureuse
trad. Pellegrin, GF, p. 90