Étiquettes

,

Top 5 des Variations Goldberg

Si le top de la semaine dernière avait pu vous faire oublier à quel point je suis snob, celui de cette semaine vous ramènera à la dure réalité. Au milieu des années 90, la future Mme Taciturna m’ayant confié qu’elle aimait Bach, je m’étais précipité sur les bacs de CD d’occasion  chez Gibert musique pour me « mettre au niveau » (aujourd’hui c’est elle qui souffre de mon snobisme, n’en doutez pas !). C’est ainsi que je fis l’acquisition de la fameuse interprétation des Variations Goldberg réalisée par Glenn Gould en 1955. J’ai plus tard acheté la version enregistrée en 1981 par le pianiste canadien, et une version sur instrument d’époque par je ne sais plus quel interprète, mais c’est ma première acquisition qui reste ma version préférée. Cependant, ce n’est pas mon « top des interprétations » que je vous propose aujourd’hui mais mon classement des Variations elles-mêmes, classement rigoureusement subjectif cela va sans dire ( je suis de toutes façons incapable d’argumenter en matière de musique).

J’ai un temps envisagé de proposer un « top 10 », mais j’y ai vite renoncé, car je ne pense pas qu’au delà des 5 premières mes préférences restent stables, au cours du temps ou en passant d’une interprétation à l’autre. Les trois premières sont celles que j’arrivais déjà à identifier non seulement avant de me lancer dans l’exercice de constituer un top  mais vraisemblablement dès les premières écoutes.

1. Variation n° 13

2. Aria / Aria da capo

3. Variation n° 7

4. Variation n° 30

5. Variation n° 10

Si vous souhaitez lire des choses intelligentes sur la notion de préférences musicales, allez donc voir cet article sur le blog de Pascal Engel.