Étiquettes

[…]

Un’anima in me, che non era solo mia,
una piccola anima in quel mondo sconfinato,
cresceva, nutrita dall’allegria

di chi amava, anche se non riamato.
E tutto si illuminava, a questo amore.
[…]

Pier Paolo Pasolini, Il pianto della scavatrice in Le ceneri di Gramsci

*

Une âme, en moi, qui n’était pas tout à fait mienne,
une petite âme, en ce monde infini,
croissait, nourrie de l’allégresse

de celui qui aimait, même sans être aimé.
Et tout s’éclairait à cet amour.

trad. josé Guidi