Étiquettes

, ,

« En ce monde, les hommes sont redevables de nombreuses et singulières trouvailles poétiques à leur instinct de reproduction, – on pensera ici, entre autres, à la jeune femme idéale. Il est dommage que les filles enflammées ne puissent écrire sur les beaux jeunes gens, comme elles le feraient bien si on le leur permettait. La beauté masculine n’a pas encore été peinte par de telles mains ; qui, seules, eussent pu la peindre avec une passion véritable. L’esprit qu’un regard fasciné découvre dans un corps qui l’a charmé se montre vraisemblablement d’une tout autre manière pour une jeune femme regardant un corps masculin, qu’il ne se découvre, pour un jouvenceau, à travers celui d’une femme. »

Lichtenberg, Le miroir de l’âme [A 139]