Étiquettes

,

Peu de choses donnent plus de joie en cette vie que de découvrir un poète qui explore les thèmes de la solitude et du désespoir.  Je vous invite donc à découvrir quelques poèmes de la poétesse uruguayenne Idea Vilariño traduits par Philippe Chéron sur le site Œuvres ouvertes. Pour ceux qui lisent l’espagnol je signale ce compte twitter qui rend hommage à notre autrice.

*

Uno siempre está solo

pero

a veces

está más solo.

*

On est toujours seul

mais

parfois

encore plus seul.