Étiquettes

, ,

Je crois qu’il faut porter au crédit de Malicorne d’avoir mis à l’honneur un genre qu’on pourrait nommer la chanson sinistre. L’auberge sanglante constitue un digne représentant du genre (quoique l’histoire finisse bien). Elle complète mon top 5 derrière l’indétrônable Écolier assassin, l’incontournable Blanche biche et après Le prince d’Orange et les Tristes noces.