Étiquettes

Je préfère la blessure que Tu donnes au baume qu’un autre y met.
Je préfère le poison que Tu donnes à la thériaque des autres.

Ma mort par le coup de Ton épée est notre vie éternellement !
Car mon âme se trouve bien d’être immolée à Toi.

Hâfez de Chiraz, Ghazal 294, beyt 5-6, Le Divân.
trad. C-H de Fouchécourt