Étiquettes

, ,

Source

Je crois que la gauche est encore loin de réfléchir à user de tactiques « de droite pour mettre la police au pas. Faute d’espoirs raisonnables d’accès au pouvoir, elle continuera à se complaire dans la déploration impuissante.

Il est tout autant ironique de voir les droitards approuver dans le cas de la police une cogestion avec des syndicats politisés qu’ils n’ont cessé de vilipender dans le cas de l’Éducation nationale (le plus amusant est qu’ils continuent parfois à le faire alors même que cette époque est désormais révolue).