Dans sa présentation de l’index nominum de l’édition GF d’Ecce homo, Eric Blondel fait la remarque suivante :

« Il est indispensable que chacun comparaisse devant le Juge (ou le jury) que veut être le professeur Nietzsche – noblesse ou égoïsme oblige – : car son autoritarisme agressif et son égocentrisme personnel impérieux , autrement dit son manque total d’humour et de distance à soi font que Nietzsche ne peut s’empêcher de mentionner , même négativement, tout ce qui gravite autour de lui. »

Elle prend tout son sel quand on la confronte à l’épigraphe du Gai savoir :

J’habite ma propre maison

Je n’ai jamais imité personne en rien

Et – je me ris de tout maître

Qui n’a su rire de lui même.

Écrit au-dessus de ma porte.