Étiquettes

, ,

« L’héroïque force d’âme des vieilles dames, pensa Boris,  elles qui s’ingénient avec beaucoup de goût à être belles – plus belles peut-être qu’elles ne le furent dans leur jeunesse – alors qu’elles n’ont plus l’espoir d’éveiller le désir des hommes, rejoint celle du juste qui s’emploie à faire le bien, alors même qu’il a cessé de croire en une récompense céleste. »

Karen Blixen, Le singe, in Sept conte gothiques, p. 181