Étiquettes

,

« Les divisions et querelles religieuses étaient des maux  inconnus chez les païens. La raison en était que cette religion des païens consistait bien plus en rites et en cérémonies qu’en aucune croyance établie. On peut bien imaginer quel genre de foi ils professaient, sachant que les poètes étaient les principaux pères et docteurs de cette église. Mais le vrai Dieu a cet attribut d’être jaloux ; c’est pourquoi son culte  et sa religion ne veulent admettre ni mélange ni partage. »

Francis Bacon, Essais, trad Maurice Castelain, Aubier, p. 11