Étiquettes

, , ,

« Vous écrivez, mon cher ami, cette phrase : « il appartient entièrement à la vie, aucunement à l’art », ce que je suis près de considérer comme un blasphème. Celui qui n’appartient aucunement à l’art peut-il donc se vanter d’appartenir à la vie ?  et comment donc ? Peut-être à la rigueur en des âges de semi-barbarie. »

Stefan George, Lettre à Hugo von Hofmannstahl, 21 mars 1896