Étiquettes

,

En écho au fameux texte où Lévi-Strauss rapporte les enquêtes auxquels se livrèrent espagnols et indiens des Caraïbes quant à leur humanité respective, on peut mentionner le récit que fit le prospecteur australien  Michael Leahy de sa rencontre avec un groupe indigène de Papouasie centrale en 1930 :

« Les habitants des hautes terres conférèrent avec animation , essayant de se mettre d’accord sur la nature des ces apparitions blafardes. L’hypothèse dominante voulait que ce soient  des ancêtres réincarnés ou d’autres esprits à forme humaine, qui peut-être redevenaient des squelettes la nuit. Ils tombèrent d’accord pour pratiquer un test empirique qui règlerait la question. « Un des nôtres se cacha,  raconte Kirupano Eza’e, un habitant des hautes terres, et les regarda faire leurs besoins. Il revint et annonça : « Ces hommes du ciel ont fait leurs besoins là-bas. » Après leur départ, plusieurs hommes allèrent jeter un coup d’œil. Lorsqu’ils s’aperçurent que cela sentait mauvais, ils dirent : « Leur peau est peut-être différente, mais leur merde sent aussi mauvais que la notre. » »

Steven Pinker, L’instinct du langage, p. 24

Publicités