Étiquettes

,

« Je vous remercie de m’avoir fait naître de la race juive souffrante car celui-là seul est sauvé qui souffre et qui sait qu’il souffre et offre à Dieu sa souffrance. Or vous m’avez fait souffrir dès mon enfance étouffée, abominable – dans cette race humiliée déjà – et si vous ne m’aviez pas donné conscience alors, vous m’aviez réservé de pouvoir un jour vous offrir cette contribution à mon salut. »

Max Jacob, Méditations religieuses, sept 1941, 8h10

Publicités