Étiquettes

L’enfant anonyme

Un enfant anonyme
s’est endormi dans un lit de poussière
la joue mangée par la terre
les doigts frêles
transparents
désignent la mer

Il se prenait pour un navire
et lançait des torpilles
en papier et pour ire
dans un ciel vide
il aimait l’école
et les fenêtres

Dans dix ans j’aurai une barbe
et je serai capitaine
dans cinq ans j’aurai des chaussures
et un costume de laine
dans cinq ans
je ne dessinerai plus la mer
sur la tôle de notre chambre
mon père aura plus d’un cheval
et ma mère sera reine
ma petite sœur aura une île
un diadème et des cerises

Quand j’aurai appris l’histoire
la science et les navires
je partirai sur l’eau
dans une chemise de soie
sur un lit de couleur

Nous habitons une toute petite maison
une cage recouverte de cartons et de palmes
c’est une chambre plantée
comme une bouteille renversée
dans une terre de pierres

Il rêvait
un jour
il descendit dans la rue avec ses camarades
comme eux il leva le poing
pour défier le ciel amer
et les Forces de l’Ordre

Son petit corps avait peu de sang
léger
un papillon écrasé
perdu dans de grandes savates
rêve abrégé
rendu au regard lumineux
d’un enfant anonyme
vite enterré.

Tahar Ben Jelloun, A l’insu du souvenir