Étiquettes

,

« Plus de mille parcours sont possibles. Comment choisir ? Pourquoi ignorer ce croissant de basalte, ce cône de lave, cette anse de calcaire ?

[…]

Je marche à la recherche d’un bout de terre. rien à voir ? Qui m’interdira d’aller ne rien voir , de m’offrir ce rien? Marcher sur les chemins qui ont, siècle après siècle, scarifié les rochers?

Où que j’aille, je devine les tracés. Ils ne mènent nulle part, je les emprunte, ne les rends jamais. »

Allain Glykos, Égéennes, p. 18 – 19

 

Publicités