Étiquettes

, ,

Yasujiro Ozu, Le goût du saké (1962)

– Depuis la défaite les jeunes n’écoutent que de la musique américaine. Si on avait gagné la guerre, ce serait leurs gosses aux yeux bleus qui joueraient du shamisen.
– On a bien fait de perdre.

Publicités