Étiquettes

Moi-même je portais fusil
et le fusil était plus lourd que mon épaule
étais-je venu là pour n’être qu’une planche
de ton naufrage, ô France,
et non pas une brique de ta victoire? Oui,
j’étais venu de loin, de plus loin que l’Histoire!
Le Nil me racontait le soir
ma romance. J’avais
fait la mer Rouge à pied. Avais-je cru,
avais-je vraiment cru qu’on pouvait t’arrêter
Histoire, avais-je cru
que le fusil sans Lui
allait changer le cours des temps ?

Et le fusil pesait si lourd sur mon épaule!

Benjamin Fondane

Publicités