Étiquettes

,

[…]

Pour qui pourtant les fleurs hormis toi que j’aimai
Et le plus beau printemps je ne saurai qu’en faire
Sans toi mais le plus bel avril le plus doux mai
Sans toi ne sont que deuil ne sont sans toi qu’enfer

Rendez-moi rendez-moi mon ciel et ma musique
Ma femme sans qui rien n’a chanson ni couleur
Sans qui Mai n’est pour moi que le désert physique
Le soleil qu’une insulte et l’ombre qu’une douleur

Louis Aragon, Le printemps in Le crève-cœur

Publicités