Étiquettes

, , ,

Continuons notre tour d’horizon (commencé ici et continué ) des chansons dont le titre fait référence à l’alouette.

En cherchant une chanson en gaélique à ajouter à ma collection je tombe sur Uiseag Bheag Ruaidh. C’est semble-t-il une version en gaélique écossais de la berceuse de l’île de Man (donc en gaélique mannois) Ushag veg ruy dont j’avais parlé ici mais dont les traductions que j’avais trouvées à l’époque ne mentionnaient pas l’alouette (la traduction anglaise courante est Little red bird). En jonglant entre les langues de Wikipedia j’obtiens la confirmation que « Uiseag » est bien le nom gaélique écossais de l’alouette tandis que le gaélique mannois « Ushag » désigne l’ensemble des oiseaux. Je laisse chacun décider en son âme et conscience si cette chanson mérite de figurer dans mon inventaire.

*

Il existe également un air irlandais intitulé An Fuiseógín Dearg plus souvent désigné  sous son titre anglais Little red lark [1].

*

Pour rester dans le domaine celtique je peux également vous proposer deux chansons en gallois. Commençons par Codiad yr ehedydd (L’envol de l’alouette) dont vous pourrez apprécier une version accompagnée à la harpe …

… à moins que vous ne préfériez les marches militaires.

Codiad yr ehedydd fait partie des airs gallois dont Haydn a donné un arrangement.

Nous en terminerons pour aujourd’hui avec Marwnad yr Ehedydd (Elégie pour l’alouette). Les paroles (dont une traduction en anglais est disponible ici) ne parlent pas de l’animal nommé alouette, celui-ci joue ici le rôle de symbole : la chanson est supposée faire référence à Owain Glyndŵr un héros national gallois  qui se révolta contre les anglais au tournant du XVe siècle.  

 

Marwnad-yr-ehedydd

Mi a glywais fod yr hedydd
Wedi marw ar y mynydd
Pe gwyddwn i mai gwir y geirie
Awn â gyrr o wŷr ag arfe
I gyrchu corff yr hedydd adre.

Mi a glywais fod yr hebog
Eto’n fynych uwch y fawnog,
A bod ei galon a’i adenydd
Wrth fynd heibio i gorff yr hedydd
Yn curo’n llwfr fel calon llofrudd.

Mi a glywais fod cornchwiglan
Yn ei ddychryn i ffwrdd o’r siglan,
Ac na chaiff, er dianc rhagddi,
Wedi ei rhusio o dan y drysi,
Ond aderyn y bwn i’w boeni.

Mi a glywais gan y wennol
Fod y tylwyth teg yn `morol
Am arch i’r hedydd bach o risial
Ac am amdo o’r pren afal,
Piti fâi dwyn pob petal.

Cans er dod â byddin arfog,
Ac er codi braw ar yr hebog,
Ac er grisial ac er bloda,
Er yr holl dylwyth teg a’u donia,
Ni ddaw cân yr hedydd adra.

 

[1] Les mots anglais lark et skylark sont tous deux traduits en français par alouette. Sur le wikipedia anglophone, l’article Lark traite de la famille des alaudidés  tandis qu’en tapant Skylark on est renvoyé au genre alauda appartenant à la famille susnommée.

Publicités