Mots-clefs

, , ,

Le slogan « Un verre ça va, trois verres bonjour les dégâts », lancé en 1984, est attribué au publicitaire Daniel Robert. Je suis en mesure de vous révéler en exclusivité sa source d’inspiration :

« On fit une fois l’offrande sur la montagne d’abba Antoine.Il y avait là une jarre de vin, et l’un des vieillards, prenant une petite cruche et une coupe, en porta à abba Sisoès et le lui offrit ; et il en but. Il en accepta aussi une seconde, et il la but. Le frère lui en offrit une troisième, mais il ne la prit pas, disant : « Arrête, frère ; ne sais tu pas que c’est Satan? »

Apophtegmes des pères, IV, 44
Ed. du Cerf 1993

« Un verre ça va, trois verres c’est Satan ! », ça claquait pas mal, mais ça manquait d’une rime interne, d’où la modification qui conduit au slogan finalement retenu.

Publicités