Mots-clefs

, ,

La lecture répétitive de références aux Temps modernes est aliénante. Lorsque je serai dictateur du monde cette référence sera interdite dans les dissertations de philosophie.

Corriger les copies d’élèves que je n’ai pas en cours lors du bac ou d’examens blancs me conforte régulièrement dans ma décision de ne pas faire de place dans mes cours à ce monument prétendument incontournable qu’est la dialectique du maître et de l’esclave. La qualité des cours des collègues sur le sujet a beau être hors de doute, ce qu’il en reste dans les copies frise presque toujours le ridicule : si les élèves étaient convaincus de ce qu’ils écrivent, ils devraient en effet sur le champ aller se vendre comme esclave pour être plus libres que leurs maîtres. On dira que leurs estomacs ne sont pas encore assez robustes pour digérer ce morceau de choix qu’est la dialectique hégélienne, pour ma part je ne suis pas loin de penser que le ridicule des abrégés de la dialectique du maître et de l’esclave dans les copies est révélateur d’une faiblesse du monument original.

Publicités