Mots-clefs

,

[…]
Na szkolnym murze, za którym nauczyciele bez przekonania próbują
przekonać ucziów do sonetów petrarki, niedwizialna ręka
nabazgrała : « pierdol Barbie aż zgarbi ». Ładne.
[…]

Jacek Podsiadło, Kawiarna « pod Leliwą »

*

[…]
Sur le mur de l’école, derrière lequel les professeurs tentent sans conviction
de convertir les élèves aux sonnets de Pétrarque, une main invisible
a barbouillé : « Baise Barbie sans répit ». C’est mignon.
[…]

Café Leliwa
trad.Jacques Burko
in 3 poètes polonais, Editions du murmure, 2009

*

Il est possible d’écouter le poème lu en version originale ici.

Publicités