Mots-clefs

,

A l’aube, le coq matinal, sais-tu pourquoi
Il entonne à chaque instant son chant funèbre ?
C’est pour te dire que l’on vient d’indiquer dans le miroir du matin :
Qu’une nuit est retranchée de ta vie et que tu l’ignores.

Omar Khayyâm, Robâiyât
trad Rezvanian : 498

Publicités