Mots-clefs

, , ,

Le chant du sable

Où est-elle, où tombée
la profondeur de la mer?
Dans la hauteur du ciel ?

Le ciel bleu par sa hauteur?
La mer bleue par sa profondeur
tombée sans mal, sans mots ?

Mais pourquoi pas le ciel
de sa hauteur, pourquoi pas
dans le bleu de la profondeur?

Et moi le sable qui reste ?
Et toute la lumière qui reste?
Parce que non pas bleu, mais …

Mohammed Dib, Le cœur insulaire

Publicités