Étiquettes

,

En septembre dernier, j’avais dit le mal que je pensais de ceux qui refusent que l’Europe accueille des réfugiés syriens au motif que ceux-ci devraient rester dans leur pays pour se battre. J’ai depuis eu l’occasion de constater que l’argument n’était pas cantonné aux commentaires du Figaro, je l’ai récemment entendu sur France Culture, et on le rencontre également hors de France. J’aimerais que les courageux résistants virtuels qui font valoir cet argument m’expliquent dans quel camp les Syriens ont le devoir de s’engager pour participer au concours de crimes de guerre actuellement en cours.

Publicités