Étiquettes

, ,

C’est un lieu commun que les personnes trop gentilles peinent à discerner la méchanceté dans leur entourage faute de pouvoir imaginer chez les autres des mauvaises intentions qu’elles ne trouvent pas en elles-mêmes. Mais la bonté peut encore faire obstacle d’une autre manière, moins souvent signalée, à la connaissance des hommes. La bonté peut en effet entrer en ligne de compte dans le fameux problème de l’interaction de l’observateur avec ce qu’il observe :

« Voilà ce qui doit arriver à toutes les âmes d’une certaine trempe ; elles transforment, pour ainsi dire, les autres en elles-mêmes ; elles ont une sphère d’activité dans laquelle rien ne leur résiste : on ne peut les connaître sans les vouloir imiter, et de leur sublime élévation elles attirent à elles tout ce qui les environne. C’est pour cela, ma chère, que ni toi ni ton ami ne connaîtrez peut-être jamais les hommes ; car vous les verrez bien plus comme vous les ferez, que comme ils seront d’eux-mêmes. Vous donnerez le ton à tous ceux qui vivront avec vous ; ils vous fuiront ou vous deviendront semblables, et tout ce que vous aurez vu n’aura peut-être rien de pareil dans le reste du monde. »

J.J. Rousseau, La nouvelle Héloïse
Seconde partie, Lettre V, de Claire à Julie