Étiquettes

, ,

Ayant déjà évoqué le cultissime Sakura Sakura, je sortirai cette fois des sentiers battu en partageant un petit bijou d’appropriation culturelle.

Honneur à Yoka Choc, un groupe japonais qui joue de la rumba congolaise et n’hésite pas à chanter en Lingala.

*

Promis, dès que les statistiques de WordPress m’indiquent une connexion depuis la RDC je pars en quête de musiciens congolais jouant du Shamisen ou du Sakuhachi.

Publicités