Étiquettes

, ,

J’ai récemment eu un échange avec Phersu dans les commentaires d’un article de son blog à propos de l’usage du qualificatif SJW (Social Justice Warrior) dont mon lectorat, hyper-connecté et ouvert à toutes les nouvelles tendances venues des Etats-Unis, est sûrement déjà familier. La question était d’abord de savoir qui était visé par ce terme, et si le fait même de l’utiliser était un marqueur d’appartenance politique, de fil en aiguille s’est posé la question de l’origine du terme.

Sur le moment, mes recherches sur le sujet n’avaient pas été très efficaces, mais aujourd’hui j’ai appris que le site Know Your Meme, faisait une assez bonne synthèse sur le sujet. Je suis allé jeter un oeil au blog Social Justice Warriors: Do Not Engage créé en 2009 par l’écrivain de science-fiction Will Shetterly qui, à défaut d’être le créateur du terme (ce qu’il ne semble pas revendiquer), aurait été à l’origine du combat anti-SJW. Shetterly à d’ailleurs écrit un ouvrage How to make a social justice warrior paru en 2004.  D’après ce que j’ai pu lire sur le blog sus-mentionné ainsi que sur l’autre blog de Will Shetterly, l’auteur se déclare socialiste et ce qu’il prétend combattre c’est l’identitarisme. Il se déclare également féministe universaliste (certes, il ne suffit pas se dire féministe pour l’être mais je pense que cela suffit à le distinguer des masculinistes et de tous les abrutis qui s’en prennent au féminisme en général). Au sujet de la controverse du Gamergate, qui a contribué à la popularité du qualificatif SJW, il se déclare neutre.

J’ai interrompu mes lectures pour vous faire part de mes « découvertes », mais d’après ce que j’ai lu, la thèse de l’origine honteuse (conservatrice / masculiniste) du terme SJW me paraît infondée.

Publicités