Étiquettes

« Je suis convaincu que si, un jour Dieu créait un homme selon l’idée que s’en font les maîtres et les professeurs de philosophie, cet homme devrait être enfermé à l’asile dès le premier jour. On pourrait écrire une fable gracieuse à ce sujet : un professeur prie la Providence de faire de lui un homme selon les canons de sa psychologie ; la Providence le contente et l’emmène ensuite à l’asile d’aliéné. »

Lichtenberg, Le miroir de l’âme [F 33], p. 280