Étiquettes

– Salut, comment ça va?

– Tu préfères la vérité ou une réponse passe-partout sans danger pour ton confort moral ?

– Vas-y, fais le malin!

– Je fais pas le malin, je m’informe sur tes attentes, pour adapter ma réponse.

– Ben, voyons ! T’as pas le monopole du mec torturé, trop sensible aux hypocrisies de la méchante société … plein de gens pourraient te sortir ce genre de réponse, moi le premier …

– Est-ce que je t’aurais reproché de le faire? c’est quoi le problème ? qu’on te signale tes hypocrisies?

– Ah, OK pour l’arrachage de masques, mais ça ne dispense pas d’une politesse supérieure …

– Une politesse supérieure ?

– Oui, une forme de politesse dans la manière de dévoiler les hypocrisies de la politesse courante

– Dans ce cas, il faut faire quoi, monsieur le gardien de l’étiquette supérieure ?

– Ben déjà, ne pas chercher à se donner le beau rôle. On commence l’arrachage de masques par le sien, pas par celui des autres …

– C’est-à dire ?

– Hé bien qu’au lieu de tacler facilement celui qui te demande simplement comment ça va, tu réserves la transgression des usages au moment de ton propre « comment ça va? », par exemple en l’agrémentant d’un : « je te préviens que je n’ai pas plus de 30 secondes à consacrer à tes jérémiades ».

– En fait, t’aimes pas qu’on te fasse la leçon, mais ça te dérange pas de la faire aux autres … elle est où ta politesse supérieure là?

– Et sinon, comment ça va?

Publicités