Étiquettes

, ,

images

« J’espérais à cette époque que toute la science pourrait devenir mathématique, y compris la psychologie. Le parallélogramme des forces montre qu’un corps sur lequel agissent simultanément deux forces suivra un trajet intermédiaire, qui inclinera davantage vers la force la plus grande. J’espérais qu’il pourrait exister un « parallélogramme des motivations » similaire – idée absurde, puisqu’un homme qui, sur une route, arrive à un croisement et qui est également attiré vers les deux routes, ne s’engagent pas dans les champs qui sont entre elles ».

Bertrand Russell, Histoire de mes idées philosophiques, Tel p. 261

*

Russell aurait peut-être été moins affirmatif s’il avait connu les trois derniers Présidents de la République française :

Jacques Chirac sur le CPE : « J’ai décidé de promulguer la loi » et « en pratique, je demande au gouvernement de veiller à ce qu’aucun contrat ne soit signé [sans intégrer des clauses qui modifieront la loi].

François Hollande et l’affaire Léonarda :« Si elle le demande, un accueil lui sera réservé, à elle seule. »

Nicolas Sarkozy sur le mariage : « La loi Taubira devra être réécrite de fond en comble. (…) Si vous préférez qu’on dise [qu’il faut] abroger la loi Taubira pour en faire une autre… En français, ça veut dire la même chose. » et « Le PACS n’est pas suffisant. Je veux un mariage pour les homos et un mariage pour les hétéros ».