Étiquettes

, , ,

« Le plus dur pour celui qui ne croit pas en Dieu : n’avoir personne à remercier.
Plus encore que pour lui clamer sa détresse, on a besoin d’un dieu pour lui rendre grâce. »

Elias Canetti, Le cœur secret de l’horloge, p. 141

*