Mots-clés

, ,

Pfarrhaus

für pfarrer W.

Wer da bedrängt ist findet
mauern, ein
dach und

muß nicht beten

Rainer Kunze, Invitation à une tasse de thé au jasmin
Anthologie personnelle, éditions Cheyne

*

Presbytère

Pour le pasteur W.

Celui qui un jour est traqué trouvera
des murs, un
toit et

ne sera pas obligé de prier

traduction Muriel Feuillet

*

Il semble que ce poème ait été écrit en 1968, Kunze ne se doutait vraisemblablement que 45 ans plus tard une fille de pasteur de la RDA serait chancelière de l’Allemagne réunifiée, et qu’un ancien pasteur est-allemand en serait président de la république.

Si, à l’approche des vingt-cinq ans de la chute du mur de Berlin, vous souhaitez vous rafraichir la mémoire sur le rôle des églises protestantes dans l’événement, je vous suggère cette lecture.

 

Publicités