Étiquettes

, ,

« A part ces rêves banals, hontes quotidiennes des bas-fonds de l’âme, que personne n’oserait avouer et qui hantent nos veilles comme des fantômes sordides, abcès gras et visqueux de notre sensibilité réprimée – que de choses ridicules, effarantes et indicibles l’âme peut encore, et au prix de quels efforts, reconnaître au tréfonds d’elle-même.

L’âme humaine est un asile de fous, peuplés de caricatures. Si une âme pouvait se révéler dans toute sa vérité, et s’il n’existait pas une pudeur plus profonde que toutes les hontes connues et étiquetées – elle serait, comme on le dit de la vérité, un puits, mais un puits lugubre hanté de bruits vagues, peuplé de vies ignobles, de viscosités sans vie, larves dépourvues d’être, bave de notre subjectivité. »

Fernando Pessoa, Le livre de l’intranquillité [242]

Publicités