Étiquettes

, ,

Grace au fil Twitter d’Hady Ba j’ai eu vent de l’histoire de ce fils d’une membre du Ku Klux Klan qui a découvert, à l’occasion d’un épisode de mort clinique, que la majorité des résidents de l’au delà, à l’instar de Jésus, sont noirs (avec cependant quelques blancs pour les divertir). Ceci m’a rappelé ce bref passage de Mali blues de Lieve Joris :

Sais-tu ce qu’un Zaïrois m’a dit avant mon départ? Profite de ce que tu es blanc, parce qu’à votre mort vous reviendrez en Noirs, comme ça tu verras ce que nous devons endurer. Et nous de notre côté nous reviendrons en Blancs, alors prépare-toi au pire. » Depuis ce temps là je fais attention à bien traiter les Noirs, pour ne pas revenir sous leur aspect. Mais en même temps je prie pour que tous les racistes se réincarnent en Noirs, pour qu’ils se rendent compte de l’impression que ça fait!

Si la croyance la réincarnation, peut constituer un soutien à l’effort pour se mettre à la place d’autrui, je suppose que c’est parce qu’elle brouille les repères habituels de l’identité personnelle (comme l’illustre l’usage que fait Locke d’expériences de pensée faisant intervenir ce genre d’hypothèse dans la section de L’Essai sur l’entendement humain consacrée à l’identité personnelle). Le genre d’appui que cette croyance religieuse apporterait ici à la moralité est cependant de celui que sont censés apportés les postulats de la raison pratique (existence de Dieu et immortalité de l’âme) selon Kant.

Publicités