Étiquettes

,

– Alors, je vais vous dire ce que je sais. Cet insigne que je porte signifie que j’appartiens à l’IA – Inamorati Anonyme. Inamorato, ça veut dire amoureux ; comme drogue, on ne fait pas pire.

– Quelqu’un est sur le point de tomber amoureux, dit Œdipa, alors vous allez vous asseoir à côté, c’est quelque chose comme ça?

– Exactement. Le but c’est d’arriver à s’en passer. J’ai eu de la chance, je me suis désintoxiqué de bonne heure. Mais il y a des hommes de soixante ans, croyez moi ou pas, et des femmes encore plus agées qui se réveillent la nuit en hurlant.

– Vous avez des réunions comme les Alcooliques Anonymes?

– Non, bien sûr. Il y a un numéro de téléphone auquel on vous répondra. Personne ne sait les noms des autres ; simplement ce numéro de téléphone, si ça devient insupportable. Nous sommes des isolés, Arnold. Des réunions ça gâcherait tout.

– Mais si quelqu’un vient près de vous et que vous en tombez amoureux ?

– Ils s’en vont répondit-il. On ne voit jamais la même personne deux fois de suite ; le service qui les envoie y veille soigneusement.

Thomas Pynchon, Vente à la criée du lot 49
trad. Michel doury, Point Seuil p. 129

Publicités