Étiquettes

,

 

Urabe Kenkô au chapitre CCVI des Heures oisives évoque le proverbe suivante :

« Quand on rencontre une étrangeté sans crainte, c’est l’étrangeté même qui tombe à plat. »

 

qui donne à penser que, dans l’expression « inquiétante étrangeté » par laquelle Marie Bonaparte traduisit l’Unheimlich freudien, l’adjectif est redondant