Étiquettes

,

Après avoir lu la correspondance entre Elias Canetti et sa maîtresse Marie-Louise von Motesiczky, j’ai eu la curiosité de rassembler quelques aphorismes de Canetti à propos du couple.

*

« Dans son esprit, à elle, il a mis un désert. Là fleurissent ses pensées, à lui. »

Le territoire de l’homme (1949), p.160

« Elle l’épousa pour le garder toujours près d’elle. Il l’épousa pour l’oublier. »

Le territoire de l’homme (1967), p.294

*

« Elle te sourit pour pouvoir rire avec l’autre. »

Notes de Hampstead (1960), p.54

« Les montres du couple : jamais à la même heure. »

Notes de Hampstead (1960), p.55

« L’amour : un serpent à deux têtes, qui se surveillent sans relâche l’une l’autre. »

Notes de Hampstead (1965), p. 101

*

« A force de durer, nombre de liaisons ne se réduisent qu’à une surveillance réciproque. Tout ce dont on aurait soi-même envie, l’autre doit se l’interdire. Comme on ne le supporte plus et qu’on ne rentre pas pour cette raison précise, il n’a qu’à rester à la maison et attendre. Comme on lui cache beaucoup de choses, il ne doit pas avoir de secret. Comme on n’a pas envie de le distraire, à lui d’être distrayant. »

Le collier de mouches, p. 88