Étiquettes

,

Aujourd’hui, un extrait des Actes de pierre, un texte apocryphe chrétien datant de la fin du IIe ou du début du IIIe siècle :

« Or Pierre, s’étant retourné, aperçut un hareng suspendu à une fenêtre, il le prit et dit au peuple : « si vous voyez maintenant celui-ci nager comme un poisson, pourrez-vous croire en celui que je prêche? » Eux répondirent d’une seule voix : « oui nous te croirons. » Un bassin se trouvant tout près, il dit alors : « en ton nom, Jésus Christ, puisque jusqu’à présent on ne cois pas, devant tous ceux-ci [je dis] : « vis et nage comme un poisson. » Et il jeta le hareng dans le bassin, et il redevint vivant et se mit à nager. Et la multitude vit le poisson nager, et Pierre ne le fit pas nager seulement à ce moment là, mais pour qu’il ne fut pas dit que c’était une illusion, il le fit nager assez longtemps pour attirer les foules de tous côtés et leur montrer le hareng redevenu poisson. Certains, même, dans la foule, lui jetèrent du pain, et le hareng le mangea. Voyant cela un très grand nombre devinrent disciples et crurent dans le Seigneur. »

  *

Certes un miracle est un miracle et tout est bon pour recruter des fidèles, mais, quand même, n’aurait-il pas pu trouver quelque chose d’un peu moins dérisoire ?

Publicités