Mots-clés

, ,

tati1

Briefträger sein

Tag für tag
erwartet werden, eine
hoffnung sein, das unüberbrückbare
überbrücken mit
jedem schritt

Briefträger sein

Tag für tag
bis vor die türen der menschen gehen, nicht
eintreten dürfen

*

Etre facteur

Jour après jour
être attendu, être
une espérance,
avec chaque pas
tendre une arche
entre des rives sans pont

Etre facteur

Jour après jour
aller jusqu’aux portes des hommes, ne pas
avoir le droit d’entrer

Reiner Kunze, Invitation à une tasse de thé au jasmin

*

tati2

Ce poème est extrait d’un recueil intitulé Variationen über das Thema « die Post » ce qui donne une assez bonne idée de son contenu.

J’ai bien peur qu’il y ait de moins en moins de personnes pour adresser des lettres d’amour par la poste (et encore moins pour écrire au dos de l’enveloppe « vite petit facteur l’amour n’attend pas », vu qu’aujourd’hui l’amour n’a qu’à envoyer un e.mail s’il ne peut pas attendre). Il est par conséquent à craindre, qu’un jour ou l’autre, plus personne ne comprenne que notre poète ait pensé incarner une espérance en étant facteur (l’espérance de recevoir des factures peut-être?).

Publicités