Étiquettes

,

Une des rares personnes que je connaisse qui réussit « l’exploit » de faire moins d’effort que moi en matière d’habillement semble également parvenir à avoir encore moins d’amis que moi. Cet échantillon très représentatif suffit à me faire soupçonner une corrélation entre « ne pas avoir d’amis »  et « s’habiller comme un sac ». On peut imaginer qu’un même facteur conditionne les deux caractéristiques, par exemple le manque d’attention à ce que pensent les autres (ce qui expliquerait qu’il n’y ait pas une grande fraternité des « mal fringués »).

Publicités