Étiquettes

, ,

Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, en cette saint Valentin n’oublions pas qu’il y a des célibataires qui n’ont pas envie qu’on les plaigne ni que leurs amis jouent les entremetteurs.

I’ll take you to the picture show and babe I’ll hold your hand
I’ll sit up in your parlor let you cool me with your fan
I’ll listen to your troubles and pet you when you cry
But get that marrying out of your head I’ll be a bachelor till I die

I done my honky tonkin’ round and had a lot of fun
But somehow I can’t understand how one and one makes one
I like to cuddle near you and listen to you lie
But get that marrying out of your head I’ll be a bachelor till I die

Now if you want a help mate you’re just wasting lots of time
Cause I’m afraid of church bells how they scare me when they chime
I’ve seen those married people just up and say goodbye
So keep that marrying out of your head I’ll be a bachelor till I die

This freedom’s mighty precious in this land of liberty
I’ve seen what matrimony’s done to better men than me
I don’t mind keeping comp’ny with the apple of my eye
But keep that marrying out of your head I’ll be a bachelor till I die

*

O parlez-nous à boire, non pas de mariage,
toujours en regrettant nos jolis temps passés.
Si que tu te maries avec une jolie fille,
T’es dans des grands dangers,
On va te la voler

O parlez-nous à boire, non pas de mariage,
toujours en regrettant nos jolis temps passés.
Si que tu te maries avec une vilaine fille,
T’es dans des grands dangers,
Faudra que tu fais ta vie avec.

O parlez-nous à boire, non pas de mariage,
Toujours en regrettant nos jolis temps passés
Si que tu te maries avec une fille bien pauvre,
T’es dans des grands dangers,
Faudra travailler toute la vie.

O parlez-nous à boire, non pas de mariage.
Toujours en regrettant nos jolis temps passés.
Si que tu te maries avec une fille qu’a de quoi,
T’es dans des grands dangers,
tu vas attraper des grands reproches.
Fameux, toi, grand vaurien,
T’as tout gaspillé mon bien
Fameux, toi, grand vaurien,
T’as tout gaspillé mon bien.

*

Il ne sera pas dit que ce blog qui cultive les références culturelles de haute volée n’ouvre pas ses portes à la country et à la musique cajun.